Projet d'aménagement d'un jardin à Colmar (68)

Ils ont choisi:

Formule Internet couplée avec un

Forfait projection

Cahier des charges :

- Le couple qui m'a contacté souhaitait un jardin plus facile à entretenir, avec moins de contraintes physiques pour ménager leur santé;

- Un immense vis-à-vis avec une ferme attenante à leur terrain ; peu attrayante et harmonieuse mais ne semblant pas du tout les gêner eux, n'y prétant plus guère attention les années passants.

- Un jardin déjà très bien entretenu sur les faces nord et sud; l'espace potager laissé de côté, faute de temps et de courage et dans l'optique d'en faire moins les années venants. Le parti-pris a été de réduire l'espace végétalisé (pelouse) en créant des plates-bandes, des allées gravillonnées, un carré potager et une spirale potagère (ménageant ainsi leurs dos);

- Les mûres et noisetiers étaient à conserver (ils l'ont été mais déplacés, et "transformés" pour potentialiser au maximum l'espace réorganisé)

 

Choix opérés par Créartmonie en sus du cahier des charges :

- Transformer la haie de caducs en persistants afin d'opérer un brise-vue toutes saisons. En effet, la limite de terrain laisse place à un trottoir d'usage fréquent et ne laissant pas de place à une réelle intimité. L'ancienne haie étaient composée de trois noisetiers mais qui exigent, de part leur nature, outre l'aspect caduc du brise-vue, de très nombreuses et sévères tailles (limitant ainsi l'aspect attractif du choix du propriétaire: la formation de fruits à récolter).

- Détourner l'oeil de cette imposante ferme sur la limite de terrain, lieu du nouvel espace potager. Créartmonie a opté pour le choix de bambous géants (de type traçants pour la plupart) avec installation de barrières de rhizomes. Le choix des espèces étant fait en fonction du climat bien particulier de la zone géographique, de leur vitesse de croissance; de leur hauteur à taille adulte (le faîtage de la ferme s'étirant à plus de 8 mètres de hauteur); de la couleur des chaumes, de l'aspect poétique du feuillage, de surcroît persistant et, surtout, de la facilité d'entretien (pour des personnes n'en n'ayant plus ni le goût, ni les forces!)

espace potager avant
espace potager avant

press to zoom
jardin sans contraintes et potagers
jardin sans contraintes et potagers

press to zoom
vue d'ensemble après
vue d'ensemble après

press to zoom
espace potager avant
espace potager avant

press to zoom
1/7